Isoler un mur humide

Tâches d’humidité, sensation de froid, moisissures, fragilisation des structures : voilà les effets de l’humidité des murs ! Cela concerne peut-être votre habitation et dans ce cas, on ne sait pas forcément comment s’y prendre… C’est pourquoi ou vous explique ici la marche à suivre pour assainir vos murs.

 

Détecter l’origine

La première chose à faire est d’identifier l’origine de cette humidité, ce qui peut être difficile car il peut exister plusieurs sources. Pour cela il faut observer comment l’humidité se manifeste : Peut-être que l’humidité est apparu après certains travaux comme le remplacement de fenêtres, l’installation d’un climatiseur ? Est-ce-que l’humidité est particulièrement visible en cas de pluie ? Y-a-t-il des canalisations derrière le mur ? Est-ce-que l’eau remonte depuis le sol ?

L’assainissement

Lorsque le problème est identifié, il faut évidemment le traiter et surtout assainir son mur. C’est-à-dire qu’il faut le laisser sécher et s’assurer qu’il n’y ait plus de moisissures. Une période de repos est donc nécessaire et il peut être réduit grâce à un déshumidificateur ou un traitement hydrofuge.

Poser l’isolation

Vous pouvez maintenant poser votre nouvelle isolation sur un mur sain. Le liège expansé est particulièrement recommandé pour l’isolation d’un mur à tendance humide car il en est insensible, imputrescible et perméable à la vapeur d’eau. L’isolant doit être posé avec un vide d’air de 2 à 4 cm pour rester sain.

Conserver un mur sain

Le maintien d’une hydrométrie faible est essentielle pour conserver un mur sain. L’utilisation d’une ventilation permet de lutter efficacement et durablement contre l’humidité ambiante.

Faire appel à un professionnel

L’important est donc d’identifier la source d’humidité de façon sûre et de la réparer durablement. Faire appel à un professionnel permet d’éviter des erreurs qui conduiraient aux mêmes problématiques. De plus, il utilisera du matériel professionnel et saura quels sont les matériaux les plus appropriés à votre cas.